Pédagogie de la Calandreta


Une pédagogie active

Le projet pédagogique Calandreta est basé sur deux axes :

Le bilinguisme occitan/français par l’immersion dès la maternelle

Les Techniques Freinet et la Pédagogie Institutionnelle

Cette pédagogie favorise les apprentissages, la prise de responsabilités par l’enfant et l’acquisition de l’autonomie.
Calandreta pratique un enseignement coopératif et applique les programmes officiels de l’Education Nationale tout en promouvant la langue occitane, en contribuant à l’épanouissement de l’enfant et en assurant son développement cognitif.

Calandreta développe des dispositifs spécifiques qui visent à :

  Apprendre l’occitan

  Donner la parole aux enfants

  Réguler la vie de groupe

  Ouvrir l’école vers l’extérieur

03
03
Pour atteindre ses objectifs, Calandreta :

Forme des enseignants qui sont les porteurs du projet

Réduit les effectifs des classes afin de garantir un enseignement à l’écoute du rythme de chaque enfant

Met en place, dès la maternelle, la pédagogie institutionnelle et pratique la pédagogie FREINET.

A noter que ces mises en place peuvent varier d’une Calandreta à l’autre et/ou dans chaque classe au sein d’une même école, car elles sont avant tout un moyen d’enseignement au service d’une classe.
Le temps de classe est rythmé par des moments institutionnels réguliers qui sont à la fois des moments de langage privilégiés, des espaces d’expression personnels et des temps de vie collective pour les enfants.

Les institutions

Le temps de classe est rythmé par des moments institutionnels réguliers qui sont à la fois des moments de langage privilégiés, des espaces d’expression personnels et des temps de vie collective pour les enfants.

Pour répondre aux besoins de la classe tout en responsabilisant les enfants selon leur âge, leurs goûts et leurs compétences, différentes tâches et responsabilités sont proposées et réparties entre ceux qui le souhaitent et qui ont les compétences pour les assumer.
Le métiers sont un point d’ancrage important dans la classe : ils donnent un rôle à chaque enfant, lui permettant ainsi, s’il le désire, une autre entrée possible, une autre façon de s’inscrire.

Los mestièrs / Les métiers

Pour répondre aux besoins de la classe tout en responsabilisant les enfants selon leur âge, leurs goûts et leurs compétences, différentes tâches et responsabilités sont proposées et réparties entre ceux qui le souhaitent et qui ont les compétences pour les assumer.
Le métiers sont un point d’ancrage important dans la classe : ils donnent un rôle à chaque enfant, lui permettant ainsi, s’il le désire, une autre entrée possible, une autre façon de s’inscrire.

Le ``Qué de nòu ?`` / ``quoi de neuf ?``

Tous les lundis matins, au canton, les enfants qui le souhaitent racontent tour à tour et en occitan les petits ou grands évènements de leur vie (les moments importants de leur week-end, par exemple, des histoires vraies ou inventées, des rêves…).
Moment de parole et d’accueil (de la personne, de l’extérieur, de l’imaginaire, de l’imprévu…), le « Qué de nòu ? » n’est ni le lieu ni le moment “d’exploiter” : ce qui se dit appelle souvent un signe, pas obligatoirement une réponse, rarement une explication, jamais une exploitation …

Le ``Cossí vas ?`` / ``Comment ça va ?``

Tous les autres matins, une sorte de météo de l’humeur, où l’on raconte ses joies ou ses contrariétés.

Le Conselh / Le Conseil

Tous les vendredis matins, un moment de régulation de la semaine où les enfants ont l’occasion de faire à la fois des critiques, des félicitations ou tout simplement des remarques sur la vie à l’école. On commence par les critiques, on poursuit avec les remarques, les questions, les demandes et les réclamations et on termine en beauté avec les félicitations.

Cintas / Ceintures

A partir du CE1, les compétences disciplinaires et comportementales sont évaluées afin de permettre à chacun de savoir où il en est et où en sont les autres, en référence aux compétences qu’il a à acquérir : ce sont les ceintures, système à base de couleurs calqué sur celui du judo et qui reflète le niveau réel de chacun.
Toutes les couleurs sont affichées sur un tableau, ainsi que la progression à suivre : chacun se voit progresser, grandir, et sait où chercher de l’aide.
Les ceintures permettent d’établir les groupes de travail pour telle ou telle matière, selon les besoins, et de distribuer les tâches à accomplir.

Les ceintures de comportement

Il faut remplir toute une série de critères très précis pour obtenir une couleur donnée et les droits qui lui sont associés. L’obtention de tous les critères répertoriés est nécessaire pour avoir la couleur ou progresser dans la couleur suivante.
Un conselh spécial sur les ceintures de comportement a lieu tous les 15 jours, pour faire le point avec les enfants sur les critères qu’ils pensent remplir, et les informer de là où ils en sont. Les parents peuvent prendre les cahiers concernant les ceintures le vendredi soir.

Les ceintures de travail

Elles concernent les matières principales (langue, grammaire, conjugaison, vocabulaire). Les critères sont définis en fonction des notions travaillées. Au bout de 1 ou 2 exercices notés de 1 à 4, les enfants font ensuite une évaluation finale appelée « pròva » qui leur permettra d’obtenir la couleur.

No events hours available!
No events hours available!
No events hours available!
No events hours available!
No events available!